dimanche 5 avril 2009

Au bon Saint-Pourçain – 02 avril 2009


10 bis, rue Servandoni
75006 Paris
Tél. 01 43 54 93 63

Le restaurant Itinéraires que je souhaitais essayer étant complet, nous nous sommes retrouvés pour un dîner en famille Au Bon Saint-Pourçain, rue Servandoni, près de l’église Saint-Sulpice. Ma mère est arrivée avec de jolis coquetiers remplis d'œufs de Pâques. Oui, l'âge n'y fait rien, la tradition perdure pour mon plus grand plaisir et celui de ma soeur!

Une rue tranquille qui remonte vers le jardin du Luxembourg, une petite devanture entourée de fleurs, un intérieur qui ne paie pas de mine, voire qui a bien vécu, mais où l'on se sent tout de suite bien, chaleureusement accueillis par le patron et sa fille. Ils officient tous deux dans la petite salle d'une dizaine de table. Un petit restaurant des familles en somme, sans prétentions.

Au menu? Une cuisine de bistrot, simple et goûteuse, qui tient au corps, mais n'oublie pas ceux qui préfèrent des plats plus légers. La terrine de lapereau en entrée était savoureuse, le magret de canard servi avec une sauce crémeuse et un gratin dauphinois revigorant et la crème brulée, bien qu'un peu trop sucrée, était ce qu'il fallait pour conclure. De son côté, ma sœur était ravie du tian de légumes et de la sole grillée.

Et l'addition dans tout ça? 40 € sans le vin, ce qui n'est pas donné donné pour des portions certes généreuses mais une cuisine simple malgré tout.

Sur un air de... de Jeanne Moreau chantant « Le tourbillon de la vie » dans Jules & Jim ; une ritournelle guillerette, entraînante et un peu désuète :
« On s'est connus, on s'est reconnus,
On s'est perdus de vue, on s'est r'perdus d'vue,
On s'est retrouvés, on s'est réchauffés
Puis on s'est séparés »

Quelques exemples des plats à l'ardoise:

Entrées
poireaux vinaigrettes, terrine de lapereau, tian de légumes, rosette de Lyon, fromage de tête
Plats
souris d'agneau, magret de canard, sole grillée
Accompagnements: pommes à l'eau, riz, gratin dauphinois, haricots verts
Desserts
crème brulée, tarte Tatin, compote pomme-poire

Vins: une ardoise propose 5 ou 6 vins: Saint-Pourcain à 15 € (eh bien oui, moi aussi je pensais que le Saint-Pourçain était un fromage. Erreur! C'est un vin d'Auvergne (cliquez ici pour plus d'informations). L'erreur vient sans doute du fait que Saint-Pourçain sonne comme un mariage entre « Boursin » et « Saint-Marcelin"...); Irancy à 20€ comme le reste des vins de la carte.

Aucun commentaire: