dimanche 2 mai 2010

Momoka - Dîner du 22 avril 2010



5, rue Jean-Baptiste Pigalle
75009 Paris
01 40 16 19 09 - 06 70 40 34 68
Chef: Masayo Hashimoto
Fermeture samedi midi, dimanche et lundi

Momoka me rappelle les conseils des guides touristiques qui, à l'étranger, vous incitent à vous aventurer dans le dédale des rues, à vous y perdre, pour aller dénicher la pépite authentique, un boui-boui improbable sur lequel votre regard ne se serait même pas arrêté si l'on ne vous en avait pas soufflé l'adresse.

Si ce n'étaient les nombreux autocollants de guides de restaurants collés sur sa devanture, Momoka serait un peu de cette catégorie là. Du coup, il y a ceux qui connaissent Momoka et ont pris bien soin de réserver, ceux qui passent devant étonnés que cet endroit soit plein; puis ceux qui, comme moi, ont réservé mais le dépasse allègrement en levant le nez pour chercher un restaurant s'appelant Momoka. Car, comme un boui-boui n'a pas de nom, Momoka n'a pas d'enseigne.

La cuisine ouverte déborde sur une salle minuscule mais agréable, décorée de photos arty incongrues dans ce lieu. Le menu-dégustation à 49€ est constitué d'une succession de petits plats, chacun accompagné d'une sauce qui titille les papilles: légumes en salade  et tempuras, mini-bouchées de porc et de poulet, poisson crus (saumon, maquereau, dorade), bar cuit, "steak japonais", poulet cuit dans sa marinade et riz froid vinaigré aux légumes.

Cette excellente cuisine japonaise aux accents français est préparée par la chef Masayo Hashimoto.

Le service, ce soir là, était assuré par une serveuse japonaise d'une gentillesse toute en sourire, dont le français un peu hésitant créait ces jolis moments où elle et nous avions besoin d'une petite seconde de latence pour enregistrer le son du mot prononcé et lui donner un sens. Si, après quantité de plats, la serveuse vous demande si vous voulez « .... » Répondez « oui », sans même comprendre, sous peine d'être privé d'un succulent riz vinaigré aux légumes qui vient clore le repas.

Et l'addition dans tout ça? 3 types de menus, 39€, 49€ et le dernier pour une soixantaine d'euros.

Sur l'air de... Surprise Hotel de Fool's Gold (I am sound, 2009): Entre le dîner chez Momoka et Viachocolat (voir ci-dessous), mon esprit était aussi sautillant que cette musique aux accents africains.

P.S.: La boutique qui jouxte Momoka s'appelle Via Chocolat: c'est une boutique qui a la bonne idée de vendre les chocolats d'artisans soigneusement sélectionnés dans toute la France. Ceux qui connaissent mon amour immodéré du chocolat se doutent du sourire que j'ai eu en la découvrant...

Aucun commentaire: